Le mensonge chez les enfants est il anodin?

mensonges chez les enfants
Ads

Habituellement, le mensonge de l’enfant sort à l’improviste et laisse de nombreux pères et mères perplexes. Tout en élevant leur enfant, les parents accordent une attention particulière au développement de qualités morales positives; l’honnêteté est l’une d’entre elles.

Les parents doivent-ils s’inquiéter lorsque leurs enfants commencent à les tromper ?

Il y a de fortes chances pour que la plupart d’entre nous disent oui. Nous croyons que l’honnêteté est un impératif moral et nous essayons d’inculquer cette croyance à nos enfants. Les contes moraux classiques comme « Le garçon qui criait au loup » et « Pinocchio » parlent des dangers de la malhonnêteté, et les enfants qui mentent beaucoup, ou qui commencent à mentir dès leur plus jeune âge, sont souvent considérés comme anormaux sur le plan du développement, prêts à avoir des problèmes plus tard dans la vie.

Ads

Mais les recherches montrent que c’est le contraire qui est vrai. Le mensonge n’est pas seulement normal, c’est aussi un signe d’intelligence, de la richesse de l’imagination d’un enfant et de ses capacités artistiques.

Si le mensonge des enfants a un âge précoce est un signe d’intelligence qui devrait pas nous alarmer outre mesure, il est par ailleurs convenu qu’après l’age de 11-12 ans l’enfant commence a connaître la limite exacte entre la vérité et le mensonge et l’enfant a cet age ment consciemment, en ayant un but précis à l’esprit.

En effet après l’age de 11-12 ans; le mensonge ne peut plus être considéré comme anodin et les parents devrons en connaitre les causes et rechercher des solutions.

OUVREZ LA PAGE SUIVANTE POUR EN SAVOIR PLUS

Ads